Fyra: la SNCB réclame 40 millions à AnsaldoBreda

©BELGA

27 millions de dommages-intérêts et 13 millions de pénalité de retard. Ce sont donc 40 millions d'euros que le groupe ferroviaire réclame au groupe italien.

On savait que la SNCB allait se tourner vers la justice néerlandaise pour réclamer des dommages-intérêts au constructeur de train italien AnsaldoBreda. On connait aujourd'hui  les détails de l'action en justice. 

Le montant? 27 millions d'euros. Une somme qui doit "compenser le préjudice subi en raison de la non-livraison de rames fonctionnelles V250. Il s'agit d'une somme provisionnelle", indique la SNCB. Ce montant s'ajoute à la pénalité contractuelle précédemment imposée, pour retard dans les délais de livraison, de 12,7 millions d'euros. L'obligation totale pour le constructeur s’élève à environ 40 millions d'euros.

Rappel des faits. Le 3 juin 2013, la SNCB avait rompu le contrat avec le constructeur italien AnsaldoBreda concernant la commande des trois rames V250 après que le service à grande vitesse entre Bruxelles et Amsterdam ait été arrêté le 17 janvier dernier. Pour rappel, celui-ci avait été stoppé en raison de problèmes techniques, quelques semaines seulement après le lancement officiel.

 

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect