L'e-commerce propulse Liege Airport à des sommets

©Hans Lucas via AFP

Le cap des 500 millions de paquets va être dépassé cette année à l'aéroport de Liège. On y comptait à peine 9 millions de "parcels" en 2018.

C’est une stratégie gagnante dont peut se targuer l’aéroport de Liège. Depuis que l’aéroport a mis l’un de ses focus sur le développement de l’e-commerce, la croissance de ce secteur n'en finit plus. L’aéroport était déjà passé de 9 millions de colis en 2018 à 362 millions en 2019. L’Echo apprend que le total sur 10 mois, jusqu’à fin novembre, est de 433 millions de paquets.  "On sera au-dessus de 500 millions de parcels/items sur l’année", dévoile Christian Delcourt, porte-parole de l’aéroport.

Le business est poussé par une augmentation structurelle de l'e-commerce et par le boost de cette activité avec la pandémie. Rappelons que Liege Airport joue également un rôle important dans la logistique mondiale de matériel médical, notamment pour les vaccins contre le Covid.

Évidemment, une telle croissance de l'e-commerce a amené une masse de travail considérable sur et autour de l’aéroport. "Que ce soit les agents de douanes, les manutentionnaires ou tout le reste de la chaîne logistique, cela demande un très gros travail", confirme le porte-parole.

L’aéroport de Liège représentait déjà 8.700 emplois directs et indirects en 2018, comme le calculait une étude récente de l’ULiège commandée par l’Awex et le gouvernement wallon. Les chercheurs estimaient le nombre d’emplois disponibles à 9.500 emplois en 2019, alors qu’Alibaba devrait de son côté créer 900 postes fin 2021.

Depuis que l'aéroport a décidé de se focaliser sur le "full cargo", ces avions qui ne transportent que des marchandises, il vole de succès en succès. Début décembre, l’aéroport indiquait passer un autre cap symbolique, celui du million de tonnes transportées sur l’année.  "Nous relions plus de 250 aéroports à travers le monde avec Fedex, Qatar Airways, Ethiopian, AirBridgeCargo, CAL, Astral, Air China Cargo, SF Express, Icelandair… Liège est devenu un village du monde pour toutes les marchandises à forte valeur et qui doivent se déplacer vite et loin", indiquait alors Luc Partoune, CEO de l’aéroport. Il rappelait aussi que tout avait commencé avec l’arrivée de Cargo Airlines en 1996 et de TNT, surtout, en 1998.

Liège-Chine

Une majeure partie des colis pour l'e-commerce arrive évidemment de Chine. Une partie du succès de l’aéroport liégeois vient du fait que les services du SPF ont travaillé en amont, en Chine, pour que les palettes y soient préparées de la bonne manière pour faciliter les procédures de dédouanement quand celles-ci arrivent en Belgique. L'administratif est en effet la hantise de tout logisticien actif à l'international, surtout quand les manières d'opérer sont si différentes entre les pays.

Mais malgré tout ce qui est fait pour faciliter les procédures, sur l’aéroport on le sait, il va falloir passer par une phase de digestion de toute cette croissance. Car transporter de telles quantités à des niveaux de qualité irréprochables n’est possible que si toute la chaîne logistique suit. Certaines entreprises qui n’employaient par exemple qu’une dizaine de personnes à l’aéroport en 2016 se retrouveront avec un payroll d’une centaine de personnes dès l'année prochaine.

Cela crée notamment des défis au niveau du recrutement, car le travail associé à l’e-commerce se passe souvent de nuit et demande donc de la rigueur et du courage.

Liège dans sa course à la logistique n’en oublie pas non plus le train. Bierset est ainsi relié à la Chine avec 3 ou 4 trains par semaine. Depuis début décembre, la liaison ferroviaire de la plate-forme multimodale Liège Trilogiport est également pleinement opérationnelle. Sa force? La possibilité d’accueillir d'énormes trains de marchandises de 600 mètres de long et de les traiter sur les deux quais de 320 mètres côte à côte. Le défi pour ce train sera de trouver du volume de marchandises à acheminer dans l’autre sens pour que ces immenses trains ne repartent pas à vide.

Face à une telle croissance, l'aéroport de Liège devra aussi composer avec un mécontentement grandissant des riverains. C'est le lot de tout aéroport à succès. Dans ce débat, les liaisons par train auront leur importance...

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés