La faillite de Thomas Cook ralentit la croissance de Zaventem

©Photo News

Bien que le nombre de passagers en septembre a augmenté.

Brussels Airport a accueilli près de 2,5 millions de passagers en septembre, une augmentation de 1,8% par rapport au même mois l’année dernière, et qui est plus faible que prévu. "La faillite du tour-opérateur Thomas Cook joue un rôle important à ce sujet", indique l’aéroport.

Le nombre de passagers au départ a progressé de 1,8%, tandis que le nombre de passagers en correspondance a augmenté de 1,5%. "La faillite du tour-opérateur Thomas Cook a des conséquences non seulement pour Brussels Airlines, mais également pour d’autres compagnies qui desservent la Tunisie et la Turquie", précise Brussels Airport. "La faillite de Thomas Cook aura un impact sur le réseau à court terme jusqu’à la fin du mois d’octobre. L’impact dès le début de l’horaire d’hiver sera moindre car l’activité de Thomas Cook en cette période était évidemment moins grande", nous expliquait Wencke Lemmens, porte-parole de Brussels Airlines, il y a une semaine.

Côté fret, Brussels Airport constate une baisse de 12,3% par rapport à septembre dernier et l’explique par "l’incertitude économique internationale"

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect