La SCNB affiche 10 jours de grève au compteur

©BELGA

En prenant en compte la grève de ce jeudi et l’action nationale du 15 décembre, la SNCB affiche 10 jours de grève pour 2014 contre 18 entre 2013. Environ 3.000 agents ont participé aux grèves tournantes.

A l’heure où la SNCB sera pénalisée ce jeudi 11 décembre, dès 3 heures du matin jusqu’au vendredi 12, par une grève des conducteurs de trains, il apparaît que les chemins de fer belges ont relativement été épargnés par les actions de mécontentement en 2014. Selon des statistiques dont nous avons eu connaissance, la SNCB a été pénalisée par 8 jours de grève à début décembre.

En tenant compte du mouvement de ce jeudi et de la grève générale du 15 décembre, on arrive à 10 jours de grève au total. Il s’agit des interruptions de travail ayant eu un impact pour les usagers du rail. Les actions mineures n’ayant pas pénalisé le trafic n’ont pas été prises en compte. à l’analyse, il apparaît que les différentes mesures du nouveau gouvernement fédéral ont déclenché plus de mouvement de mécontentement, ayant pénalisé les voyageurs, que les complications sociales internes au groupe ferroviaire. "La plupart des actions sont liées aux mesures du gouvernement", confirme-t-on chez HR Rail, la société chargée des ressources humaines du groupe SNCB. En effet, sept grèves sur les dix sont organisées en vue de dénoncer les mesures du gouvernement Michel dont celle du 29 juin, décrétée par la CGSP, et qui a vu la participation de près de 6.000 cheminots. Seules trois sont liées à des raisons internes à la SNCB.

Quatre grèves sauvages sur le rail

Par ailleurs, HR Rail a comptabilisé quatre actions sauvages n’ayant pas fait l’objet d’un préavis de grève. Il s’agit des mouvements du 22 avril à Liège (il s’agit ici d’une grève des conducteurs de trains qui n’ont pas pris leur travail), ainsi que les grèves des 17, 20 et 21 octobre. Ces trois dernières actions sont le résultat de la contestation des mesures gouvernementales. D’après la société, environ 3.000 agents ont participé aux grèves tournantes jusqu’à ce jour.

Fortes perturbations

En 2013, la SNCB a enregsitré 18 jours de grèves dont deux actions sauvages. Concernant la grève d’aujourd’hui, HR Rail ne savait pas encore hier combien de conducteurs devraient y participer. Mais une grève organisée, dans le passé, par le SACT a mobilisé quelque 320 conducteurs (sur un total de 3.800 conducteurs à la SNCB).

Même s’il y a moins de 10% des conducteurs qui participent au mouvement, la SNCB s’attend à de fortes perturbations. Elle a conseillé aux navetteurs de suivre les informations en direct. "Cette action sociale intervient quelques jours avant le lancement du nouveau plan de transport de la SNCB, prévu le 14 décembre et dont les derniers préparatifs sont actuellement en cours. La SNCB cherchera, par tous les moyens possibles, à limiter l’impact de cette grève sur le lancement du plan", a précisé la SNCB.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés