La SNCB améliore son résultat opérationnel

©BELGA

Malgré un recul de son chiffre d'affaires, la SNCB a réussi à parfaire son résultat opérationnel pour la quatrième année consécutive. En 2016, il a atteint 33,4 millions d'euros, soit 13 millions de plus qu'un an auparavant.

En 2016, la SNCB a investi au total 702,4 millions d’euros, dont la plus grande partie dans le matériel roulant ou l’accueil aux voyageurs.

Le chiffre d’affaires 2016 s’est établi à 1,059 milliards d’euros, en recul de 87 millions d'euros sur un an. "En 2015, Thalys est devenue une société indépendante", justifie la SNCB pour qui "le changement de périmètre des recettes de la SNCB résultant de cette opération explique en grande partie la baisse du chiffre d’affaires de 87 millions".

Le chiffre d’affaires pour le transport intérieur se stabilise quant à lui à hauteur de 649 millions. En 2016, le nombre de voyageurs intérieurs transportés par la SNCB a augmenté de 0,2%, à 227 millions, "malgré les attentats commis à Bruxelles et les jours de grève", se félicite l'entreprise.

Pour la quatrième année d'affilé, le résultat opérationnel de la SNCB s’améliore. Il s'affiche pour l'exercice 2016 à 33,4 millions d’euros, contre 20,4 millions d’euros un an plus tôt. "Ce résultat a pu être obtenu grâce à une maîtrise des coûts d’exploitation", indique la société ferroviaire.

Quant à la dette de la SNCB, elle a augmenté pour atteindre 2,63 milliards d’euros, cependant 82 millions d’euros seront neutralisés en 2017. Par rapport à 2015, cela représente une augmentation nette de 30 millions d’euros. "Le challenge pour les prochaines années reste de pouvoir stabiliser et financer cette dette", précise encore la SNCB dans son communiqué. 

Le ministre a également détaillé ce vendredi les investissements à venir: augmentation de l'offre de 5%, nouvelles rames de train, investissements de sécurité... Et il a promis la finalisation du RER dans les trois Régions.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés