La SNCB attaquée en justice pour ses grèves

©BELGA

Test-Achats attaque la SNCB pour la contraindre à indemniser les voyageurs victimes des grèves de l'hiver dernier. Elle réclame 34,5 millions d'euros.

C'est une première en droit belge. Test-Achats s'apprête à introduire une action en réparation collective (class action) en vue de contraindre la SNCB à indemniser les voyageurs qui n'ont pas pu prendre le train lors des grandes grèves de l'hiver dernier. Une mise en demeure - étape préliminaire indispensable - lui sera envoyée ce mercredi matin, rapportent mercredi Le Soir, les journaux de Sudpresse et ceux de Mediahuis.

Les associations Navetteurs.be et TreinTramBus ne sont pas impliquées dans cette démarche.

L'organisation de défense des consommateurs va distribuer des dépliants dans les gares et un site internet (www.vousavezdesdroits.be) a été mis sur pied afin de permettre aux voyageurs de participer à l'action.

Test-Achats veut réclamer un montant forfaitaire de 35 euros par personne, soit l'équivalent de 5 euros pour un aller-retour multiplié par les sept jours de grève que le rail a connus ces huit derniers mois (grève de ce jeudi y compris).

En tout, Test-Achats réclame 34,5 millions d'euros à la SNCB.

La SNCB dispose d'environ un mois pour répondre, faute de quoi la justice se penchera sur l'affaire.

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés