La SNCB va déployer des trains à réservation vers la Côte

©BELGA

Un test pilote aura lieu les 5 et 6 juin prochains. S'il est concluant, une partie des trains "beau temps" va disparaître au profit de trains à réservation pendant l'été qui seront systématisés.

C'est une grande première pour la SNCB. Il va désormais être possible, sous-réserve du succès d'une expérience pilote, de réserver son voyage vers la Côte pendant l'été.

1euro
la réservation
La réservation coûtera un euro par personne en plus du prix habituel des tickets.

Il s'agit en fait d'une partie des trains "beau temps" qui seront remplacés et systématisés pendant les grandes vacances. Dans le détail, 20 trains directs par jour: 10 allers et 10 retours  seront proposés à la réservation les week-ends pendant les grandes vacances et 4 allers-retours le seront pendant la semaine.

Le week-end, depuis Bruxelles-Midi, Ostende, La Panne et Knokke seront desservis. Depuis Gand et Anvers, les trains se rendront à Blankenberge et depuis Liège-Guillemins, c'est la gare d'Ostende qui sera desservie.

Ces trains ne s'arrêteront pas en chemin, de quoi envisager des gains de temps considérables sur certains trajets. La réservation coûtera un euro, même pour un enfant en plus du tarif normal des tickets de train pour éviter que des personnes ne réservent et ne se présentent pas au moment du départ.

"Il s'agit d'une garantie d’avoir une place sur ces trains pour pouvoir bien s'organiser."
Marc Huybrechts
Directeur marketing & sales SNCB

Les numéros de sièges ne seront pas définis, comme dans un Thalys par exemple. Les trains ne sont pas conçus pour cela. La SNCB n'a d'ailleurs pas de solution permettant de le faire et ne pense pas que ce soit nécessaire pour les trajets vers la mer.

"Il s'agit d'une garantie d’avoir une place sur ces trains pour pouvoir bien s'organiser. Nous visons tout le monde, mais certainement les familles avec enfants", détaille Marc Huybrechts, directeur marketing et sales à la SNCB. Pour éviter les problèmes d'engorgement et pour pouvoir respecter les mesures sanitaires actuelles, seuls 90 à 95% des places seront vraisemblablement ouvertes.

Dès ce jeudi après-midi, les réservations sont ouvertes pour le week-end des 5 et 6 juin, qui servira de pilote avant de pouvoir déployer l'offre pendant l'été. L'idée est de pouvoir tout tester, d'observer la réaction des voyageurs, leur satisfaction, de vérifier l'opérationnel et les flux de voyageurs.

Le ministre Georges Gilkinet et la SNCB devront confirmer ensuite si cette offre est bien déployée à l'été.

"C'est un pilote stratégiquement important pour la SNCB. On pense vraiment que le train à un rôle important à jouer vers les loisirs."
Marc Huybrechts
Directeur marketing & sales SNCB

"C'est un pilote stratégiquement important pour la SNCB. On pense vraiment que le train à un rôle important à jouer vers les loisirs", explique Marc Huybrechts.

"Rien de systématique"

Il insiste toutefois qu'il n'est en aucun cas question de systématiser ces réservations à l'ensemble de l'offre de la SNCB, ce qui serait tout bonnement "impossible à mettre en place".

"Un système obligatoire ne répond pas aux attentes de nos voyageurs et des associations de voyageurs. Selon nos enquêtes, la moitié des voyageurs sont ouverts à des systèmes de réservation, s’ils ne sont pas obligatoires et restent flexibles", dit Huybrechts.

Dans le cas précis des trains vers la mer, il sera ainsi toujours possible de prendre l'offre normale, sans réservation, vers la mer. Si les trains à réservation ne sont pas pleins, certains voyageurs pourraient même être redirigés vers ceux-ci au moment du départ. Les réservations se clôturent une heure avant le départ.

Il est aussi à noter que le reliquat des trains "beau temps" sera également déployé quand cela est nécessaire.

Les trains à réservation permettront eux de couvrir quelque 8.000 places. À l'avenir, la SNCB va réfléchir si d'autres trains de ce type peuvent avoir du sens, mais sa priorité était surtout d'avoir cette offre plus forte vers la mer. On se souvient tous des images compliquées de l'été 2020.

En filigranes, il s'agit pour l'opérateur ferroviaire de mieux exploiter les périodes creuses de la journée. A peine 12% des voyages sont en effet réalisés hors des pics du matin et du soir. C'est bien moins que dans d'autres pays.

Le résumé

  • Un pilote de trains à réservation vers la Côte qui ne s'arrêtent pas aura lieu le week-end des 5 et 6 juin.
  • Une grande première pour la SNCB qui compte offrir 10 allers-retours de ce type pendant les week-ends d'été et 4 allers-retours en semaine en plus des trains normaux vers la mer.
  • Pas question pour la SNCB néanmoins de toucher au reste de son offre normale qui restera sans réservation.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés