Le trafic ferroviaire perturbé dès dimanche soir

Arrêt complet du trafic voyageurs prévu ce lundi à la SNCB ©Photo News

La grève des travailleurs de la SNCB prévue ce lundi va provoquer de fortes perturbations du trafic ferroviaire dès dimanche soir. Ce n'est pas tout. Le SACT a d'ores et déjà prévenu du maintien du préavis de grève pour le mardi également, ce qui occasionnera aussi une certaine désorganisation.

Ce lundi 18 octobre, une partie des travailleurs de la SNCB se mettra en gève. Par conséquent, le trafic voyageurs sera très fortement perturbé dès dimanche à 22 heures et ce pour une durée de 24 heures (soit jusqu'à 22 heures lundi soir). Malgré les réunions qui se sont succédées dans la semaine pour tenter de désamorcer la grève annoncée, la CGSP campe sur ses positions, seule. Le syndicat socialiste appelle toujours à la grève ce lundi mais sans le soutien des autres syndicats. Le syndicat libéral SLFP a cependant annoncé qu'il n'entraverait pas les actions de grève de lundi. Le syndicat chrétien estime lui que les diverses consultations sociales de la semaines ont été fructueuses et n'appelle dès lors pas ses membres à la grève. Pour rappel, les négociations en cours ont trait au statut du personnel et à l'avenir de l'entreprise.

En outre, le préavis de grève du Syndicat Autonome des Conducteurs de Trains (SACT) pour le 19 octobre est maintenu. Une action est en effet prévue en gare de Bruxelles-Midi entre 15 heures et 17 heures, avec pour conséquence des perturbations du trafic ferroviaire. La réunion de lundi entre les responsables de la SNCB et le SACT avait débouché sur le maintien du préavis de grève, voté à l'unanimité du conseil d'administration du syndicat autonome qui estimait "lacunaires les réponses de la SNCB en rapport avec le dossier B-Cargo, et le maintien de mesures inadaptées, notamment en matière de sécurité sur le rail belge et de conditions de travail des conducteurs de train. Un courrier est adressé ce jour aux affiliés, de même un affichage est prévu dans les dépôts."

Il est dès lors conseillé aux voyageurs de prévoir une solution alternative pour le 18 octobre et d'organiser leur horaire de retour le 19. La direction de la SNCB espère que les grèvistes pertuberont le moins possible le trafic ferroviaire et engage ses clients à consulter régulièrement le site de la SNCB ou la version mobile m.sncb.be via smartphone.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés