Les Belges de Scooty vendus à Europcar

Scooty propose à ses clients environ 200 scooters électriques en libre-service à Bruxelles et Anvers. ©Scooty

La start-up belge Scooty, qui met en libre-service des scooters électriques à partager, a été rachetée par Europcar. Les deux sociétés étaient déjà partenaires via un accord de cobranding. Le montant de la transaction n'a pas été dévoilé.

Scooty, la start-up noire-jaune-rouge belge dont le projet est de mettre à disposition des Bruxellois et des Anversois des scooters électriques partagés en différents points de la ville vient de passer dans le giron du loueur de voitures Europcar. "Les marchés du partage de scooter et de voiture évoluent rapidement et sont une bonne alternative à la possession de véhicule, le groupe profite donc de cette opportunité pour renforcer sa présence sur ces marchés", explique Europcar dans un communiqué.

Scooty, créée en 2016, propose à ses clients environ 200 scooters électriques en libre-service à Bruxelles et Anvers. La particularité du service proposé par Scooty, c'est que la société opère en free floating. Autrement dit, les utilisateurs ne sont pas forcés de ramener le scooter où il a été pris, mais peuvent le déposer où ils le souhaitent au sein d’une large zone prédéfinie.

"Cette nouvelle acquisition est dans la continuité de notre objectif de devenir un leader mondial des solutions de mobilité pour nos clients et de pouvoir leur proposer une alternative à la possession de véhicule."
Sheila Struyck
Directrice générale de la division 'nouvelle mobilité' - Europcar

Fondé par Bram Vandeperre et Jan Albrecht Jost, Scooty est entièrement privée. La start-up avait signé fin 2016 avec Europcar un accord permettant à la société de location de voitures de proposer à ses clients un accès privilégié au parc des deux-roues Scooty.  

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect