Publicité
Publicité

Les seniors ont généré 6 millions d'euros à la Stib et aux Tec

Les abonnements payants pour les seniors s'avèrent bénéfiques pour la Stib et les TEC. ©BELGA

Près de 56.000 usagers de 65 ans et plus ont souscrit à l’abonnement de 60 euros en 2014, contre près de 65.000 abonnements à 36 euros pour les Tec wallons. Ils ont rapporté, au total, 5,7 millions aux deux sociétés en 2014.

La Société des transports intercommunaux de Bruxelles (Stib) et les Tec wallons ont bien fait d’avoir introduit un abonnement payant pour les seniors de plus de 65 ans sur leurs réseaux respectifs. Car a démarche a permis aux deux sociétés de transport public d’enregistrer de nouvelles recettes supplémentaires. En effet, selon des chiffres dont nous avons eu connaissance, près de 56.000 seniors (55.746 personnes exactement) concernés par la décision ont souscrit un abonnement annuel de 60 euros à la Stib en 2014, ce qui a permis à la société d’accroître ses rentrées financières de 3,34 millions d’euros (3.344.760 euros).

Les voyages demeurent gratuits pour les seniors à très faibles revenus (sous statut Omnio ou BIM). La Stib leur a délivré près de 35.000 abonnements (34.967 exactement) l’an dernier. D’après Françoise Ledune, porte-parole de la Stib, il reste toujours des seniors qui sont dans les conditions leur permettant de bénéficier d’un abonnement de annuel de 60 euros, mais qui préfèrent acheter leur ticket d’un voyage ou optent pour une carte de 10 trajets. Car, explique-t-elle, "ils ne voyagent pas suffisamment pour prendre un abonnement."

Les abonnements payants pour les seniors ont été introduits à la Stib depuis avril 2013. Au 1er avril 2014, la société avait écoulé 62.853 abonnements payants à 60 euros.

Les chiffres complets des recettes de la Stib sont en cours de finalisation. En attendant, la société indique avoir réalisé sur son réseau 364,6 millions de voyages en 2014, soit 10 millions de plus qu’en 2013.

50 euros en Flandre

Même politique d’abonnements annuels payants dans les Transports en commun (TEC) wallons, mais le prix y est pratiquement la moitié de celui pratiqué à Bruxelles, soit 36 euros. D’après les statistiques de la Société régionale wallonne du transport (SRWT), l’organe faîtier des TEC, près de 65.000 abonnements payants ont été vendus à fin octobre 2014, soit une recette de 2,33 millions (2.335.464 euros).

Les abonnements gratuits pour les +65 ans (Omnio/BIM) sont estimés à environ 39.400 titres de transport. "Après 9 voyages, soit 18 trajets, le senior a déjà amorti son abonnement de 36 euros, donc il voyage gratuitement durant le reste de l’année", dit Stéphane Thiery, directeur marketing de la SRWT. La répartition indique que c’est au TEC Liège Verviers qu’on enregistre le nombre le plus élevé d’abonnés, tant payants que gratuits, pour les +65 ans (voir infographie). Les 5 sociétés régionales des TEC (Liège-Verviers, Charleroi, Hainaut, Namur, Brabant wallon) ont véhiculé près de 287 millions de voyageurs en 2014.

Le système d’imposer un abonnement payant aux seniors se généralise dans le pays. À partir du 1er septembre 2015, De Lijn imposera aux +65 ans domiciliés en Flandre un abonnement de 50 euros. Malheureusement, il n’y a pas de réciprocité entre les trois Régions.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés