Les trains n'ont jamais été aussi ponctuels depuis 5 ans

©BELGAIMAGE

Si certes une baisse de régime a été enregistrée en décembre, elle est due aux actions sociales alors organisées.

Année 2014 faste, pour les usagers des trains de la SNCB. En effet, 88,2% des trains sont arrivés à l'heure ou avec un retard de moins de 6 minutes. Pour l'année 2013, ce pourcentage ressortait à 85,6%. Il s'agit donc du meilleur niveau depuis cinq ans, selon des données publiées par le gestionnaire du réseau ferroviaire Infrabel.

Certes, les chiffres du mois de décembre sont en retrait sur un an. En cause notamment, explique Frédéric Petit, porte-parole d'Infrabel, les actions sociales menées en fin d'année. "Les grèves régionales et nationale, ainsi que l'action du SACT du 11 décembre, ont fortement pesé sur la ponctualité", explique-t-il.

Les causes de retard les plus importantes sont liées au matériel de la SNCB, aux dérangements de l'infrastructure, aux heurts de personnes voire aux personnes le long des voies.

Par ligne, les trains entre Gand et Bruxelles semblent les plus ponctuels (94%) suivis par les trains entre Termonde et Bruxelles (92,2%) et la liaison Mons-Bruxelles (91,6%). Dans le bas du classement, on retrouve la liaison Tournai-Bruxelles (85,8%) et ex aequo les liaisons Namur-Bruxelles et Ostende-Bruxelles (87,6%).

Point négatif du rapport: 30.508 trains ont été annulés au cours des 12 derniers mois (2,4% de la totalité des trains), soit quelque 10.000 trains de plus qu'en 2013 (1,6% de la totalité des trains).

Infrabel pointe dans ce cas ainsi à 65,3% la responsabilité des tiers, à 24,7% celle de la SNCB et à 8,8% la sienne.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés