Les vélos Jump officiellement de retour dans la capitale

©EPA

La société Lime a décidé de relancer les vélos Jump à Bruxelles. Il faut dire que la micromobilité connaît un bel engouement en cette période de crise sanitaire.

Les vélos rouges de Jump reviennent à Bruxelles, a confirmé la société Lime ce vendredi matin. Une information qui avait filtré dans la semaine chez nos confrères de La Libre et de la Dernière heure.

Suite au rachat de Jump par Lime, les vélos rouges avaient en effet disparu des rues de la capitale en pleine crise du coronavirus, laissant l’acteur local, Billy Bike, seul sur ce marché des vélos partagés en freefloating.

Le rayon d’action des vélos Jump sera le même que celui de Lime dans un premier temps et sera donc inférieur à ce qu'il était avant son départ des rues bruxelloises.

Désormais, les vélos Jump seront disponibles à la fois dans l’application de Lime et d’Uber. "L'adoption phénoménale des trottinettes Lime post-Covid nous encourage à offrir encore plus d'options aux utilisateurs avec les vélos Jump", a communique Benjamin Barnathan, General Manager Lime en Belgique. 

Ce retour a aussi été encouragé par le développement important des pistes cyclables dans la capitale ces derniers mois. On rappelle chez Lime que plus de 25% des trajets en voiture effectués en ville sont inférieurs à 1 km.

Rayon d'action moindre

Aussi, même si les différents acteurs de micromobilité sont un peu gênés d'en parler, l’épidémie favorise ces moyens de transports auprès d’usagers un peu moins confiants à l'idée d'utiliser les transports en commun. Un phénomène qui ne devrait être passager mais qui donne une belle visibilité aux alternatives de mobilité sur la capitale.  

Le rayon d’action des vélos Jump sera le même que celui de Lime dans un premier temps et sera donc inférieur à ce qu'il était avant son départ des rues bruxelloises. Il n’y aura plus de vélos Jump dans la majeure partie de Molenbeek, Laeken et Anderlecht, par exemple, et dans plusieurs quartiers au sud et à l'est de Bruxelles. Les trotinettes Lime et les vélos Jump ne sont disponibles en début et fin de trajet que sur les grands axes.

Felyx accroît sa flotte de scooters

Tout va bien pour les scooters partagés de Felyx au Benelux. L'acteur néerlandais a annoncé avoir racheté des scooters à un concurrent pour augmenter sa flotte aux Pays-Bas et en Belgique.

La jeune société affirme aussi avoir atteint la rentabilité opérationnelle depuis juin 2020 et estime être "le premier acteur de la micromobilité du Benelux à prouver que gagner de l’argent peut aller de pair avec une solide croissance."

Lancée en 2017 aux Pays-Bas et en juin 2019 à Bruxelles, Felyx, concurrent du Poppy de D'Ieteren, revendique des millions de trajets.

En juillet dernier, le pionnier des scooters électriques partagés à Bruxelles, Scooty arrêtait son service. Sa maison mère Europcar avait déjà mis fin à son projet bruxellois de voitures partagées, Ubeeqo.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés