Lime, le champion de la trottinette, vaut 2,4 milliards et quelques hématomes

©Photo News

La start-up a bouclé une nouvelle levée de fonds de 310 millions de dollars, portant la valorisation de la toute jeune société américaine à 2,4 milliards de dollars. Lime, tout comme ses concurrents, est toutefois pointé du doigt pour le manque de sécurité de ses engins.

Du beau monde au sein de l'actionnariat de Lime. La start-up US qui propose des trottinettes électriques en libre-service dans une centaine de villes à travers 15 pays et 5 continents est parvenue à lever 310 millions d'euros. Le géant de la finance Fidelity, le fonds de Google GV, Andreessen Horowitz, Bain Capital Ventures ou encore le fonds IVP font partie des anciens et nouveaux investisseurs qui viennent d'apporter de l'argent frais à la société. Lime est ainsi valorisée à 2,4 milliards de dollars. Le but: financer sa très rapide croissance 2 ans après le début de son aventure.

Lime avait déjà levé 335 millions de dollars en juillet 2018, notamment auprès d'Uber et d'Alphabet, la maison mère de Google. "Cette nouvelle levée donnera à Lime la possibilité de pénétrer de nouveaux marchés, d'améliorer sa technologie, de renforcer ses équipes ainsi que de saisir de nouvelles opportunités de développement", a affirmé la jeune pousse née en janvier 2017. Cette volonté de s'élargir répond aussi à la baisse de fréquentation constatée pendant l'hiver, les utilisateurs délaissant naturellement les trottinettes quand la température se rapproche des 0°C. 

Attention à la chute 

Autre frein à la croissance: la sécurité. Lime promet dans son dernier communiqué de "faire de la sécurité de ses utilisateurs un enjeu permanent". L'annonce fait écho au chiffre avancé par Consumer Reports, une grande organisation de défense des consommateurs américains. Selon elle, au moins 1.500 personnes ont été soignées en urgence après des accidents survenus en trottinette électrique aux États-Unis depuis fin 2017, soit le moment où ce mode de transport prenait son envol. 

1.542
Cas de soins d'urgences
En contactant 110 hôpitaux et 5 services d'urgences dans 47 villes américaines où sont présentes les trottinettes en libre-service d'au moins un des deux plus gros noms du secteur, Bird et Lime, Consumer Reports a dénombré 1.542 cas de soins d'urgences pour des blessures liées à ces engins.

Selon Consumer Reports, les blessures sont souvent des traumatismes crâniens, fractures du nez ou de l'avant-bras. Les usagers sont encouragés par les loueurs à porter des casques mais il n'y pas de cadre légal contraignant. Ces chiffres manquent de contexte et ne prennent pas en compte le fait que les trottinettes réduisent le trafic automobile, a réagi dans une déclaration écrite Paul White, directeur de la sécurité chez Bird. "Conduire est bien plus meurtrier pour tout le monde, comme le montrent les 6.000 piétons tués sur les routes américaines en 2017", a-t-il estimé.

La Belgique n'échappe pas à l'engouement pour les trottinettes électriques. Lime est présent à Bruxelles depuis novembre dernier et se partage le marché avec 5 autres concurrents, à savoir Troty, Bird,Dott, Flash et Tier. Le services de Bird et Troty sont actuellement en pause. "Mettre des Trottinettes sur la glace et la neige est irresponsable", nous indique Jean-Paul de Ville, fondateur de Troty.

Les services de La dernière enquête de l'institut pour la sécurité routière Vias confirme l'emballement des Belges pour la trottinette électrique, un mode de déplacement qui se  situe chez nous au même niveau que la moto en termes de parts d'utilisateurs. 

En outre, à Bruxelles, les sociétés mettant à disposition des trottinettes électriques, mais également des vélos, doivent depuis début février disposer d'une licence pour louer leurs engins.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés