Ni trains ni Thalys, mais des bouchons

©BELGA

Grève oblige, le réseau ferroviaire est quasi à l'arrêt. Sur le réseau intérieur, seuls quelques trains circulent. Pour l'international, tous les Thalys sont supprimés. C'est le syndicat socialiste des cheminots qui est à l'origine de ce blocage.

Aucun train de la société Thalys ne circulera lundi en raison de la grève qui frappe le réseau ferroviaire belge à l'appel de la CGSP-Cheminots. Vers 07H00, seuls 48 trains de la SNCB étaient en service, quasiment tous sur des lignes locales, indique par ailleurs la SNCB lundi matin.

• Thalys recommande à ses voyageurs de bien vouloir reporter leurs déplacements. La société indique que tous les billets sont échangeables selon les disponibilités ou remboursables sans frais supplémentaires. Des informations sur le trafic sont disponibles sur thalys.com et via son application smartphone.

• Sur le réseau national, très peu de trains circulent. Les cabines de signalisation sont fermées ou occupées par des grévistes tandis que le personnel des gares et les conducteurs de train ont également arrêté le travail. Au total, à peine 20% des trains ont pu rouler. Une faible proportion que l'entreprise explique par l'occupation des voies et par le manque de personnel dans les cabines de signalisation.

"D'après les premières observations, environ 65% du personnel de la SNCB et d'Infrabel n'est pas présent sur son lieu de travail", estime lundi matin Michel Abdissi, président de la CGSP-Cheminots. Il relève aussi que des affiliés de la CSC-Transcom se trouvent parmi les grévistes.   "La grève concerne l'ensemble du personnel de la SNCB et d'Infrabel, et pas uniquement les conducteurs et les accompagnateurs de train", précise Michel Abdissi.

A savoir

♦ Pourquoi une nouvelle grève du rail?

Soutenue par le syndicat socialiste, l'action vise notamment à dénoncer des problèmes d'effectifs et la lenteur des engagements à la SNCB. Pour le président du secteur Cheminots, le soutien qu'elle rencontre "démontre le ras-le-bol des travailleurs de ne pas pouvoir profiter de leurs jours de liberté. Les derniers documents qui nous sont parvenus montrent que la direction n'a aucune envie de recruter davantage. Elle pense seulement à améliorer la productivité. Notre préavis de grève avait donc tout son sens."

La porte-parole invite les usagers à s'informer avant de se rendre en gare, via les moyens de communication mis à leur disposition en temps réel, dont le site internet www.sncb.be, l'application SNCB et le compte twitter @SNCB.

 

Le trafic routier est par conséquent particulièrement dense. D'importantes files se sont notamment formées sur la E40 en provenance de Gand en direction de Bruxelles.

Les automobilistes en provenance de Gand, Anvers ou Louvain qui se rendent à Bruxelles devaient subir une heure d'attente dans les embouteillages vers 8h00, selon le centre flamand du trafic (Verkeerscentrum Vlaanderen). Dans la capitale elle-même, les perturbations sont limitées, indique Bruxelles Mobilité.

L'heure de pointe est arrivée plus tôt que d'habitude sur les routes. Vers 6h15, on observait déjà des embouteillages depuis Lummen et Gand en direction de Bruxelles.

Dans la capitale, les automobilistes roulent au ralenti à proximité des chantiers, notamment dans le tunnel Belliard à la suite de la fermeture de l'embranchement vers le tunnel Cinquantenaire. "Rien d'exceptionnel" toutefois, précise Camille Thiry, porte-parole de Bruxelles Mobilité. "C'est le premier jour des vacances. Et puis quand une grève est annoncée, on remarque qu'il y a généralement moins de trafic. Les gens prennent leurs dispositions et plusieurs font du télé-travail ou du covoiturage".

File vers l'aéroport.
Les voyageurs qui doivent prendre l'avion lundi, à l'entame des vacances d'été, ont intérêt à partir à temps. Notamment en raison de la grève des trains, on relève environ 2 km de files depuis le ring de Bruxelles en direction de Brussels Airport, indique le porte-parole du centre flamand du trafic, Hajo Beeckman. Plus de 42.000 passagers en partance sont attendus à Zaventem lundi.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés