Pagaille sur le rail, la situation se normalise

©Photo News

En Wallonie, le trafic des trains a été pertubé. Vers 16h30, l'occupation des voies à la gare de Namur a pris fin.

Les actions de blocage de trains de voyageurs ont débuté en gare de Namur jeudi vers 20h30-20h45. Ce vendredi, le trafic passagers a été  complètement à l'arrêt à Namur.

 La CGSP-Cheminots a mis fin vers 15h00 à ses actions de blocage de trains voyageurs et marchandises dans la région namuroise, a indiqué vendredi le syndicat, par la voix de son secrétaire général francophone, Michel Abdissil. Un premier train viendrait de rentrer en gare de Namur, selon le gestionnaire du réseau Infrabel.
"Nous avons décidé de quitter la gare à la demande de nombreuses personnes, notamment des étudiants qui doivent rentrer chez eux", explique Michel Abdissil.
Une réunion entre directions de la SNCB et syndicats était prévue vendredi à 16h à Bruxelles.

La CGSP-Cheminots, à l'origine de ces actions, demande des garanties sur le futur des activités de la filiale SNCB-Logistics, et en particulier du site de la gare de triage de Ronet (Namur). Le syndicat craint que les activités organisées à partir de Ronet ne soient transférées vers Anvers, avec à la clé la perte de 97 emplois.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés