Plus d'un milliard pour terminer le RER, qui sera prêt en 2031

©BELGA

Les travaux vont redémarrer le 25 mars sur le tronçon Groenendael-Bakenbos, sur la ligne 161 Bruxelles-Ottignies. Les chantiers en Wallonie demandent plus de budgets. Ils sont estimés à 919 millions.

Le dossier du RER refait surface et cette fois, avec une bonne nouvelle. Le Premier ministre Charles Michel (MR) a confirmé mardi sur les ondes de La Première (RTBF) le redémarrage en mars (le 25) des travaux d’achèvement du Réseau express régional (RER) censé faciliter la mobilité autour et dans Bruxelles. Tant le cabinet du ministre de la Mobilité, François Bellot (MR) que le gestionnaire d’infrastructure Infrabel ont abondé dans le même sens.

Concrètement, les travaux vont reprendre sur le tronçon de 9 km entre Groenendael et Bakenbos sur la ligne 161 Bruxelles-Ottignies. Selon des sources proches du dossier, on commence par la partie la plus facile du chantier car les travaux de génie civil sont déjà finis sur ce tronçon et il reste à poser les voies et les caténaires. Ces travaux seront suivis du chantier sur le tronçon Ottignies-Louvain-la-Neuve. La fin des travaux est prévue pour 2024.

Fin des travaux en 2031

1,058 milliard €
Les besoins de moyens pour finir les travaux du RER sont estimés à environ 1,058 milliard.

Il reste encore les travaux de mise à quatre voies de la ligne 124 Nivelles-Bruxelles où la situation est plus compliquée. En effet, des recours de riverains ont entraîné la suspension et l’annulation des permis à Linkebeek. Aujourd’hui, Infrabel va devoir tout reprendre à zéro en commençant par introduire une nouvelle demande de permis. Difficile de prévoir quand les travaux vont réellement démarrer sur cette voie, mais le chantier sur le tronçon entre Braine l’Alleud et Waterloo devrait être lancé à la mi-2018. C’est surtout en Wallonie que les travaux du RER ont pris du retard et les pronostics n’envisagent pas une fin des travaux avant 2031.

Au niveau du financement, le gouvernement fédéral a dégagé une enveloppe totale de 1,058 milliard pour finaliser les travaux du RER dont un emprunt d’un milliard qualifié de vertueux par le ministre Bellot. Dans cette enveloppe globale, 364 millions seront affectés à la réalisation des travaux de voies et de gares sur la ligne 161, et 555 millions pour la ligne 124 (voies et gares). Le niveau des montants encore à décaisser pour finir le RER confirme le retard accusé par les travaux en Wallonie. En Flandre, la fin des travaux demande un budget de 77 millions d’euros (ligne 50A). Différents travaux requièrent un investissement de 62 millions d’euros. Au final, le RER coûtera près de 3 milliards.

Les moyens qui seront consacrés à la fin des travaux en Wallonie intègrent un préfinancement de 289 millions de la part de la Région wallonne.

Accords de coopération

Le chemin vers la finition des travaux est loin d’être dégagé. Car sur la période 2018-2020, le Fédéral a garanti les moyens dans les dotations pour le transporteur ferroviaire SNCB et le gestionnaire d’infrastructure Infrabel. C’est pour la période au-delà de cette échéance et jusqu’en 2031 qu’il faut bétonner les moyens financiers.

Il est donc ici question de signer plusieurs accords de coopération pour éviter une remise en cause, voire un détricotage des moyens. Un accord de coopération "chapeau" a déjà été validé entre le Fédéral et les autres Régions. Il reste désormais à finaliser sept accords de coopération qui traiteront de l’exécution des engagements qui seront pris. Car ils concernent des cofinancements de travaux en Wallonie et en Flandre, et des chantiers qui seront réalisés sans cofinancement (Bruxelles, Flandre, Wallonie).

Ces travaux concernent les investissements prioritaires arrêtés principalement en Wallonie et en Flandre. Il faudra aussi signer un autre accord de coopération pour le RER entre le Fédéral et chacune des deux Régions (Wallonie, Flandre). Sans la signature de ces accords de coopération, les travaux pourraient être bloqués après 2020.

Selon certaines sources, il faudra encore des mois de discussion pour finaliser ces accords de coopération.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés