Roland Jost a été libéré

©renault

Roland Jost et trois de ses collaborateurs au sein de l'entreprise de transport routier Jost Group ont été libérés ce vendredi. Ils avaient été placées sous mandat d'arrêt le 9 mai dans le cadre d'une enquête pour fraude sociale.

Roland Jost ainsi que trois de ses collaborateurs de l'entreprise de transport routier Jost Group, placés sous mandat d'arrêt il y a un peu moins d'un mois pour des soupçons de fraude sociale, ont été libérés ce vendredi. Après plusieurs jours en prison, ils avaient pu regagner à la mi-mai leur domicile mais sous conditions et sous surveillance électronique.

"Les documents probants apportés par les avocats ont permis de rendre évidente l'inutilité de la détention provisoire dans le cadre de l'enquête. Les mandats d'arrêt ont été levés et le port des bracelets électroniques supprimé leur permettant de travailler librement, constitue un signe très positif donné par les autorités quant à la procédure en cours".
Jost Group

L'entreprise Jost Group est suspectée de fraude sociale par le truchement de sociétés "boites aux lettres" en Europe de l'est. Des perquisitions avaient été menées début mai en Belgique et à l'étranger autour des activités du groupe. Quatre personnes avaient été placées sous mandat d'arrêt dont Roland Jost, alors CEO de l'entreprise.

→ Retrouvez toutes les explications de cette affaire ici: Fraude sociale à grande échelle: Roland Jost placé sous mandat d'arrêt

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés