Roland Jost maintenu en détention préventive

©BELGA

Dans le cadre de la lutte contre le "dumping social" dans le transport routier, Roland Jost restera en détention préventive pour un mois.

Roland Jost, dirigeant de l'une des principales entreprises du transport routier, est sous les verrous depuis lundi. Sa société, Group Jost, est accusée d'avoir employé des chauffeurs de l'Est de l'Europe dans des conditions sordides et d'avoir grugé la sécurité sociale pour plus de 50 millions d'euros.

Le parquet a annoncé ce vendredi qu'il restera en détention préventive pour un mois. Trois autres personnes sont également concernées: Christophe R., né le 25 mars 1973, Dominique W., né le 19 juillet 1960 et Anne-Isabelle G., née le 07 mars 1974. Les quatre individus ont comparu devant la chambre du conseil du Tribunal de Première Instance de Liège. "Dominique W. et Anne-Isabelle G. pourront quant à eux poursuivre leur détention sous surveillance électronique", précise le parquet.

Roland Jost, l'administrateur délégué du groupe et Christophe R., le secrétaire général de l'entreprise, vont faire appel de la décision de la Chambre du conseil de les maintenir en détention, a annoncé le groupe dans un communiqué.

→ Lire également le portrait de Roland Jost

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés