Un cargo sombre en Mer du Nord: photos

©BELGA

Un cargo et un méthanier sont entrés en collision au large de la Côte. Le cargo, battant pavillon néerlandais, a presque sombré mais tout l'équipage est sauf. Une fuite a fait apparaître une tâche de pétrole d'environ un mile. Quels sont les risques de pollution?

Un cargo et un méthanier sont entrés en collision au large de la Côte belge vers 04H15, dans la nuit de lundi à mardi. Le cargo, battant pavillon néerlandais, a quasi sombré. Tous les membres de l'équipage ont cependant été secourus. Onze à douze personnes se trouvaient à bord, a indiqué le gouverneur de la province de Flandre occidentale, Carl Decaluwé.

Carl Decaluwe lors de la conférence de presse faisant le point sur la collision. ©BELGA

Parmi les membres de l'équipage, deux ont été légèrement blessés. Le capitaine, d'origine néerlandaise, a été admis à l'hôpital de Blankenberge en état d'hypothermie, ainsi qu'un matelot, d'origine philippine, pour de légères blessures. Les 10 autres membres de l'équipage ont été emmenés au port de Zeebruges, où ils ont reçu les soins nécessaires.

©BELGA

Selon son propriétaire, le cargo "Flinterstar", immatriculé aux Pays-Bas, n'aurait pas complètement sombré, mais se serait échoué sur un banc de sable. "L'eau s'est ensuite infiltrée dans le navire jusqu'au toit", explique le PDG de Flinter, Bart Otto, qui s'est dit rassuré que tous les membres de l'équipage aient été secourus. Certains d'entre ont cependant été transportés à l'hôpital.

©BELGA

Le méthanier Al Oraiq, long de 315 mètres, bat pavillon aux Iles Marshall. Il aurait été légèrement endommagé lors de la collision, ce qui aurait occasionné une entrée d’eau qui serait cependant sous contrôle. Les autorités, réunies dans le MRCC (Maritime Rescue and Crisis center) à Ostende ont demandé à Fluxys de faire rentrer le méthanier dans le Terminal LNG de Zeebrugge, ce qui est maintenant fait. Le navire a été légèrement endommagé.

• Risques de pollution?

©BELGA

En raison d'un vent de sud, la collision ne semble pas mettre la Côte belge et la réserve naturelle du Zwin en danger, selon le gouverneur de la province de Flandre occidentale, Carl Decaluwé.

→ La cargo "Flinterstar" transportait 73 tonnes de "fioul lourd" et 125 tonnes de diesel. Une fuite a fait apparaître une tâche de pétrole d'environ un mile. La protection civile est prête à entamer les opérations de nettoyage de la nappe de pétrole qui s'est formée au large de Zeebrugge.

©BELGA

La nappe se dirige actuellement vers les parcs éoliens et les eaux néerlandaises. La protection civile attend les dernières données concernant, notamment, la hauteur des vagues et la direction du vent pour se mettre éventuellement à l'oeuvre.

"L'avion de l'Unité de Gestion du Modèle Mathématique de la mer du Nord examine actuellement la situation. Les collègues néerlandais sont également au courant. La pollution devrait atteindre les eaux néerlandaises vers 20H00 en raison du vent du sud", a ajouté Carl Decaluwé. Les communes de la Côte ont été averties.

Le Flinterstar transportait également 3.000 tonnes d'acier et de fer et quelque 140 tonnes de matériaux de construction. C'est pourquoi il a rapidement sombré. Un périmètre de sécurité d'environ 300 mètres a été dressé autour du cargo.  

Les autorités, réunies dans le MRCC (Maritime Rescue and Crisis center), ont donné une conférence de presse. ©BELGA

©BELGA

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés