Un projet impensable à Bruxelles

Sarah D’Angelo, attachée de presse de l’UITP, attend, elle aussi, les premiers résultats issus des phases de test avant de se faire un avis plus tranché sur la question. Cela ne l’empêche pas de se montrer d’ores et déjà sceptique sur la faisabilité d’un tel projet dans une ville comme Bruxelles.

" Le quartier de Mentougou à Pékin est une ancienne cité minière, où le besoin de repenser la ville en profondeur se fait sentir. Les autorités ont voulu faire de la modernisation urbanistique de Mentougou un modèle de développement durable. C’est donc une localisation idéale pour établir une phase de test, d’autant que le volume de trafic routier est loin d’être le plus élevé de Pékin. " Une situation qui, selon elle, ne pourrait pas coller avec les vieux schémas urbanistiques tels qu’on les connaît en Europe : " Ce genre de concept induit forcément une modification profonde du paysage urbain. Or, à Bruxelles, Paris, Londres, ou ailleurs, il y a beaucoup trop de monuments historiques que pour envisager une telle transformation du panorama. En Europe, on observe d’ailleurs la tendance inverse. On essaye de mieux intégrer les transports au paysage, comme cela a été le cas à Bordeaux où l’on a récemment remplacé les caténaires de tram par des fils au sol car ils cachaient une partie des façades historiques. "

 

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés