Un tiers des trains sur les rails

©Photo News

Les cheminots affiliés au SIC, le syndicat indépendant, entament ce mercredi leur seconde journée de grève. Le trafic ferroviaire est à nouveau perturbé malgré l'instauration du service minimum.

Le trafic ferroviaire est de nouveau fortement perturbé ce mercredi matin, au deuxième jour de la grève de 48 heures organisée par le Syndicat Indépendant pour Cheminots (SIC).

Environ un tiers des trains circulant habituellement est de sortie. Mais attention certaines gares ne sont pas desservies 
→ Certains trains IC circulent
→ Un nombre très limité de trains S et L circule uniquement pendant les heures de pointe
→ La plupart des trains P ne circule pas

Dans la soirée, on apprenait toutefois que la SNCB avait conclu un accord avec la CSC Transcom et le SLFP pour mieux valoriser la fonction de conducteur de train et augmenter son attractivité. Cet accord prévoit notamment une augmentation du pouvoir d'achat des conducteurs de train de 6%.

Que faut-il savoir?

  •  Comme lors des précédentes grèves, il est conseillé de suivre la situation en temps réel via le planificateur de trajet
  •  Le service minimum est toujours actif, mais suit un plan et des horaires différents de mardi
  •  La grève doit se poursuivre jusqu'à la nuit de mercredi à jeudi

"Tous les trains prévus dans le service minimum roulent, sauf quelques-uns", indiquait le porte-parole vers 06h30 mercredi. Le service minimum se concentre en priorité sur les heures de pointe du matin et du soir, et sur les trains IC reliant les grandes agglomérations.

Comme mardi, il n'y a pas de train supplémentaire vers la Côte, malgré le beau temps annoncé. Des convois supplémentaires sont en revanche prévus en direction du festival de Dour, qui débute ce mercredi.

Mais pourquoi?

Le SIC et le SACT réclament notamment un report du dossier "revalorisation du personnel de conduite" prévu à l'ordre du jour de la Commission Paritaire Nationale le 11 juillet. Selon le président du SIC, Luc Michel, la grève était bien suivie. "Pratiquement 100% de nos affiliés de la filière conduite des trains sont en grève."

 

Quid du Thalys? 

 Du côté de Thalys, la direction annonce un trafic normal. Tout au plus des retards de quelques minutes sont possibles dû au mouvement de grogne de la SNCB. 


Lire également

Contenu sponsorisé

Partner content