Publicité
Publicité

Une nouvelle grève perturbe le trafic ferroviaire britannique

Des conducteurs de train refusent une augmentation des salaires de 2%, très nettement inférieure à l'inflation record de 9,4% en Grande-Bretagne.