Vahana, la voiture volante d'Airbus

©(c) airbus

Voici le prototype en cours de finalisation de la voiture volante d'Airbus. Les tests débuteront avant la fin de l’année.

Vahana ou "véhicule des dieux" en sanscrit. C’est le nom de code donné par Airbus à son projet de voiture autonome volante. Le géant de l’aéronautique avait surpris tout le monde au mois d’août dernier en annonçant qu’il travaillait sur un tel projet. Aujourd’hui, le patron du groupe Tom Enders enfonce le clou. Un prototype est en cours de finalisation et les tests débuteront avant la fin de l’année. Le tout chapeauté par A^3, le laboratoire le plus disruptif d’Airbus, installé au cœur de la Silicon Valley.

"Je ne suis pas un grand fan de Star Wars. Mais j’ai toujours cru que les voitures volantes qu’on voit évoluer sur différents niveaux dans la saga pourraient devenir réalité (…). Aujourd’hui, la puissance de calcul et la technologie de navigation sont prêtes."

Les avantages de ce mythe, de ce fantasme des années 60, seraient nombreux: moins d’investissements dans des infrastructures, moins d’embouteillages… "Nous entrons dans une ère qui sera marquée par l’individualisation des transports aériens", ajoute Tom Enders. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien qu’Airbus a créé l’an dernier "Urban Air Mobility".

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect