Publicité
Publicité

MyCellHub s'attaque à la paperasse des biotechs américaines

La spin-off soutenue par Noshaq et Pierre L'Hoest se lance outre-Atlantique, fort de deux millions d'euros levés. Objectif? Y déployer sa plateforme de digitalisation des opérations.