Publicité
Publicité

L'ère Obama débute par un bear market historique

Depuis l'élection présidentielle, le Dow a perdu près de 30 % et compte une flopée d'anges déchus.