Publicité
innover

La vidéoconférence s'adapte au monde du travail devenu hybride

Malgré le retour progressif au bureau, la vidéoconférence fera encore partie du quotidien de millions d'employés. ©Hans Lucas via AFP

Face à un monde du travail devenu hybride, les applications de vidéoconférence innovent à base d'intelligence artificielle et d'inclusion virtuelle.

La pandémie de Covid-19 a fini d’installer dans le quotidien des employés de bureau la vidéoconférence comme moyen de communication privilégié. Au grand dam de certains, las de devenir tributaires du bon vouloir de la technologie et de voir les interactions avec leurs collègues réduites à la froideur d’une conversation par écran interposé. Conscients des réticences et des problèmes inhérents à l’utilisation en masse et quotidienne de leurs outils les Microsoft Teams, Cisco Webex, Zoom et autres Google Meet n’ont cessé d’innover pendant les 12 derniers mois. Pour rendre l’expérience plus agréable et s’imposer dans un monde du travail qui sera désormais hybride entre ceux présents en entreprise et ceux à la maison, les applications de vidéoconférence préparent l’avenir à base d’intelligence artificielle et d’inclusion.

Cisco a, par exemple, réinventé sa "Webex Suite" pour le travail hybride. Avec 650 millions d’utilisateurs dans le monde pour 6 milliards d’appels par mois, la division vidéoconférence du géant américain Cisco se doit d'innover en permanence. Depuis septembre dernier, 800 nouvelles fonctionnalités ont été ajoutées au logiciel.

"Les salles de réunions traditionnelles ainsi que nos façons de travailler ne sont plus adaptées aux modes de travail actuels."

"À l’avenir, 98% des réunions incluront au moins une personne à distance", voilà comment on résume le retour au bureau chez Cisco. "Les salles de réunions traditionnelles ainsi que nos façons de travailler ne sont donc plus adaptées aux modes de travail actuels." Pour y remédier, Webex mise sur plusieurs fonctionnalités dont le focus sur les participants qui permet à la caméra de recadrer la vidéo sur l'interlocuteur qui parle pour que les personnes à distance puissent suivre convenablement. L’analyse des gestes lors des réunions a été poussée plus loin et permet depuis peu une retranscription à l’écran des pouces levés ou autres applaudissements virtuel si un des participants fait le geste face à sa caméra.

Moins de bruits, plus de langues

Des avancées que l’on retrouve aussi chez Microsoft. Les deux concurrents se battent à coups d'innovation pour convaincre. Ils ont tous deux travaillé sur la qualité sonore et la réduction du bruit. Teams fait fort dans le domaine avec une réduction du bruit ambiant automatique. Démonstration à l’appui, la technologie de Microsoft permet d’entendre uniquement la voix de l’interlocuteur même si un sachet de pâte est agité à côté du micro. Chez Webex, la démo se fait avec un aspirateur dans la même pièce que l’interlocuteur avec un résultat bluffant. Comme les arrière-plans floutés ou imagés, ils ont pour but de permettre à tout le monde de se sentir à l’aise dans une réunion, peu importe où l’on vit et le bruit qui nous entoure.

La traduction, l'une des fonctionnalités très attendues et demandées, se précise de plus en plus. La transcription des réunions et le sous-titrage seront, par exemple, disponibles fin 2021 chez Microsoft qui ne donne pas encore de date pour la traduction instantanée et native. Webex de son côté propose depuis plusieurs mois le sous-titrage et l'envoi de la transcription à tous les participants. Les spécialistes du secteur annoncent des réunions traduites en direct pour l’été 2022 chez la plupart des acteurs du secteur. Il s’agit d’une innovation majeure pour les applications de vidéoconférence qui voient arriver sur leur terrain des acteurs plus ou moins inattendus.

Le futur du travail hybride avec Facebook

Le travail hybride, c’est une notion qui intéresse beaucoup d’entreprises, pas juste celles actives dans la vidéoconférence. Facebook vient de lancer une version bêta de "Horizon Workrooms", une application de réunion virtuelle qui veut "redéfinir notre façon de travailler" et qui "sera un premier pas important dans la création du metaverse", l’univers virtuel made in Facebook annoncé par Mark Zuckerberg il y a quelques semaines.

98%
des réunions incluront une personne à distance selon Cisco

Horizon Workrooms est un espace de réunion entièrement en réalité virtuelle qui se pratique casque vissé sur la tête. L'application propose des fonctionnalités telles que le suivi du bureau et du clavier en réalité mixte, le suivi de la main, le streaming du bureau à distance, l'intégration de la vidéoconférence, l'audio spatial et les nouveaux avatars Oculus.

Encore au stade expérimental, ce type d’espace virtuel devrait bientôt venir concurrencer les mastodontes de la vidéoconférence. Ces derniers ne se laisseront pas faire si facilement, bien conscients de l’importance qu’ils ont pris en un peu plus d’un an et du rôle qu’ils ont à jouer dans le quotidien de milliards de travailleurs.

Le résumé

  • La vidéoconférence fera toujours partie intégrante du quotidien de millions d'employés même avec un retour partiel sur le lieu de travail.
  • Pour rester un moyen privilégié de communication, les applications de vidéoconférence innovent sur la traduction, le bruit et la reconnaissance gestuelle.
  • Avec Horizon Workrooms, un espace de réunion entièrement en réalité virtuelle qui se pratique casque vissé sur la tête, Facebook pourrait concurrencer les géants du secteur.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés