Untitled

Royal Festival: édition spéciale!

"Retrouvons-nous": tel est le mot d’ordre de cette année à Spa, où la première quinzaine d’août offrira au public l’occasion rêvée de renouer avec les arts vivants dans le respect des conditions sanitaires. Une scène et un gradin installés en extérieur dans le Parc de Sept Heures accueilleront plus de la moitié de la programmation (avec possibilité de repli au sec en cas de pluie). Les spectacles se déclineront également dans les rues et les parcs, avec comme point d’orgue un événement concocté par le Théâtre National "en balade", et un nouveau lieu s’ouvrira au public: "La Glacière".

Boys, boys, boys (10 et 11 août à 21h): une création collective interrogeant la masculinité sous toutes ses formes; un spectacle où la danse et le mouvement l’emportent sur la narration.

Sabordage (13 et 14 août à 20h30): après le franc succès de "Blockbuster", voici le dernier spectacle du Collectif Mensuel, qui pratique un théâtre festif, politique et populaire mêlant rock’n’roll, détournement d’images, théâtre et humour. L’histoire d’un îlot en Océanie qui coule à pic…

Crépuscule (14 août à 18h): un voyage sonore immersif et joyeux sous casque et en transat, signé Nicolas Buysse. Un hymne à la vie, à la famille, à la musique et à la fête… En transat, au rythme du vent, de la douce électro joyeuse, du piano et de la trompette, des voix et de leurs échos.

Laïka (15 août à 21h): après "Discours à la nation", le génial duo Ascanio Celestini et David Murgia raconte l’histoire d’un pauvre Christ revenu sur terre non plus pour la libérer de ses péchés, mais pour l’ausculter…

A. D.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés