Untitled

Le secteur automobile est dubitatif

Pour la Febiac, la fédération de l'automobile, il y a en effet encore d'importants obstacles sur la route. La fédération des concessionnaires automobiles Traxio renvoie, elle, vers l'Europe, où l'accent est mis sur 2030. Du côté du WWF, on trouve par contre la mesure envisagée "insuffisante".

"Sur un parc d'environ 6 millions de voitures particulières, on compte 600.000 voitures de société, les plus écologiques de leur catégorie", pointe la Febiac. "Il est vrai qu'ils couvrent 20% du kilométrage total. Selon nos calculs, cela signifie qu'ils sont responsables de moins de 2% des émissions totales de CO2 dans ce pays", poursuit la fédération sectorielle.

Il aurait peut-être été préférable d'aligner les plans belges sur ce qui se passe dans le reste de l'Europe, où le focus est plutôt mis sur 2030", réagit-on du côté de Traxio. Une voiture électrique n'est pas non plus toujours "LA" solution pour les personnes qui parcourent beaucoup de kilomètres à titre professionnel, relève encore cette organisation, qui espère dès lors que les véhicules hybrides rechargeables seront inclus dans le processus d'écologisation.

Échéance trop tardive pour le WWF

Le son de cloche est en revanche diamétralement opposé du côté du Fonds mondial pour la nature (WWF), qui estime "insuffisante" cette volonté des négociateurs d'avoir des voitures de société nouvellement vendues zéro émission à partir de 2026. Cette échéance est trop tardive et il faut, de plus, s'attaquer rapidement aux coûts du carburant, dit l'organisation environnementale.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés