Untitled

Un collectif de propriétaires conteste la taxe à la Côte

Certains propriétaires d'une résidence secondaire à la Côte, rassemblés sous le collectif Tweres, ont décidé, mi-octobre, de contester la taxe communale sur les secondes résidences à La Panne, à Coxyde, à Knokke-Heist et à Middelkerke (où les centimes additionnels pour les résidents seront progressivement réduits à zéro d'ici 2024 alors que la taxe sur les résidences secondaires sera sensiblement augmentée).

Les arrêts de la cour d'appel de Gand ont pourtant établi "clairement et sans équivoque" l'illégalité des pratiques fiscales discriminatoires, selon Tweres.

Le collectif dit s'efforcer d'établir un dialogue constructif avec les autorités locales. Certaines ont déjà indiqué qu'elles étaient ouvertes au dialogue et à la coopération. Mais "dans les quatre municipalités côtières, des tentatives de consultation entreprises par des résidents secondaires dans le passé n'ont malheureusement jamais abouti à des résultats concrets".

"Compte tenu des précédents jurisprudentiels, les chances de succès de la contestation de la taxe sur les résidences secondaires dans les quatre municipalités côtières mentionnées sont aujourd'hui très élevées", souligne Tweres qui appelle les propriétaires de résidences secondaires à La Panne, à Knokke-Heist, à Coxyde et à Middelkerke à se mobiliser et à rejoindre son action en justice.

L'action ne se limite pas à l'imposition actuelle de 2020, mais se poursuivra dans les années suivantes.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés