Untitled

"Un désaveu pour le travail de Vervoort"

Ce report de la réforme du RRU étonne grandement le MR bruxellois qui considère qu'une révision des règles urbanistiques était particulièrement attendue par les acteurs de l'immobilier et de la construction, ainsi que par de nombreux citoyens dont les besoins ont évolué. Le député bruxellois Gaëtan Van Goidsenhoven cite notamment la taille minimale des logements, les nouveaux concepts de tiny house, les nouveaux modes de co-living, l’occupation temporaire de lieux inoccupés pour booster l’activité économique ou encore les besoins de verdurisation des espaces publics après des années de bétonisation. "Rien de tout cela ne verra le jour avant 2023. C’est affligeant de constater que le Gouvernement bruxellois a besoin de deux législatures pour réformer un Code urbanistique", déplore le libéral qui presse le gouvernement régional de ne pas attendre la fin de la législature pour apporter des solutions concrètes. Selon Gaëtan Van Goidsenhoven, l'annonce de Pascal Smet (one.brussels) constitue un désaveu pour le ministre-président Rudi Vervoort (PS) qui avait entamé depuis 2015 un large travail de révision du RRU.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés