Untitled

Le patron d'AstraZeneca "sur la sellette"

Une ministre française a souligné ce mardi qu'AstraZeneca a "une responsabilité contractuelle" de livraison de ses vaccins à l'Union européenne, en affirmant que le patron du laboratoire était "sur la sellette". La firme a avoué en janvier ne pouvoir livrer au premier trimestre qu'un tiers des 120 millions de doses promises aux 27 États membres de l'UE.

La ministre déléguée chargée de l'Industrie Agnès Pannier-Runacher a précisé, sur la radio France Info, qu'AstraZeneca ne devrait livrer que "25% des doses prévues" du vaccin développé par le groupe pharmaceutique suédo-britannique avec l'université d'Oxford, dans le contrat avec l'UE sur les mois de mars-avril. Pour Mme Pannier-Runacher, "il y a une question de responsabilité des dirigeants du laboratoire et des membres de son conseil d'administration".

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés