Untitled

Bétail, thé et lames de parquet

Les navires empêchés de traverser le canal de Suez convoient des marchandises diverses. Onze navires partis de Roumanie et transportant 130.000 moutons sont affectés. "La situation est critique et risque de devenir une tragédie maritime sans précédent impliquant des animaux vivants", a averti l'organisation Animals International. L'Égypte a envoyé du fourrage et trois équipes vétérinaires pour examiner les animaux.

La Jordanie a indiqué attendre des moutons et des veaux, parmi d'autres marchandises, bloqués sur des bateaux. Le géant suédois de l'ameublement Ikea a précisé avoir environ 110 conteneurs sur l'Ever Given et d'autres sur des navires coincés. C'est "une contrainte supplémentaire qui s'ajoute à une situation déjà éprouvante et volatile pour les chaînes d'approvisionnement déclenchée par la pandémie de Covid-19", a déclaré à l'AFP un porte-parole.

Le négociant en thé Van Rees Group, basé à Rotterdam, déplore le blocage de 80 conteneurs de thé sur quinze navires. L'entreprise prévoit un "chaos", avec des "conséquences importantes (…), car l'approvisionnement stagne".

"J'ai dit à un de mes clients que son parquet bloquait le canal de Suez, il ne m'a pas cru", a déclaré samedi à la BBC le patron d'une entreprise britannique spécialisée dans le bois. Une cargaison de lames de parquet en chêne français conditionnées en Chine se trouve sur l'Ever Given.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés