Untitled

Legacio, "une manière simple de gérer une succession"

Legacio n’est pas à proprement parler un bureau successoral. La jeune legaltech se définit plus volontiers comme une "manière simple de régler les successions, par voie digitale, en utilisant le bon 'mix' entre technologie et humain", explique François Keisekoms, CEO et fondateur.

Concrètement? "On s’occupe de la déclaration de succession et on répond aux questions pratiques que les héritiers peuvent se poser: que faire de la voiture? Comment régler le sort des contrats ou débloquer des comptes bancaires, etc.", poursuit-il.

Quel est le public cible de ce service? " En Belgique, la grande majorité des successions qui s'ouvrent sont assez simples: un conjoint survivant, deux enfants, un immeuble familial, quelques assurances et un peu de cash. Ce sont ces clients types qui profiteront au maximum du potentiel de nos services et des tarifs avantageux que nous pouvons offrir, précisément grâce à la digitalisation qui permet de limiter les coûts".

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés