Untitled

Le résumé

  • Le projet OligoArchive propose de stocker les données dans de l'ADN de synthèse.
  • Financé par l'Union européenne, il pourrait aboutir en 2023.
  • Il pourrait être une réponse à l'impact écologique grandissant des data centres.
  • D'ici 2025, les données électroniques stockées à l'échelle mondiale représenteront 250 zettaoctets.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés