Untitled

Le résumé

  • Les sociétés européennes disposant de filiales aux États-Unis seraient les mieux placées pour bénéficier du plan d'infrastructures de Joe Biden
  • Celles actives dans les réseaux électriques et les panneaux solaires pourraient tirer leur épingle du jeu.
  • Des entreprises actives dans les matériaux de construction pourraient bénéficier d'une hausse des prix en raison de la demande américaine.
  • KBC Securities ne voit pas de sociétés belges profiter directement du plan Biden.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés