Untitled

Le résumé

  • Les missions de recrutement et les embauches effectuées sont reparties à la hausse depuis le début de l'année en Belgique comme en Europe.
  • Les entreprises veulent parier sur la reprise de l'économie à l'issue du 3e confinement.
  • Les candidats n'en sont pas encore conscients, comme l'indique leur indice de confiance calculé par le cabinet PageGroup.
  • Les CV de candidats n'ont pas encore amorcé leur rebond, un décalage qui pourrait aboutir à une pénurie et donc une guerre des talents.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés