Untitled

Ce que dit Orange sur les tours

Voici un extrait du communiqué d'Orange concernant les tours de téléphonie de sa filiale belge

"S’agissant des actifs d’infrastructure de tours, Orange réaffirme qu’il n’existe pas de valeur cachée. En Belgique, l’ensemble des opérateurs bénéficient de la réglementation qui prévoit une obligation de partage des sites d’antennes à un tarif réglementé depuis 2008. Cette réglementation distingue le marché belge des tours des autres marchés européens.

Par ailleurs, la priorité d’Orange Belgium demeure l’optimisation de la gestion de ses sites et la réduction de son parc de tours à travers la mise en œuvre de l’accord de partage d’équipements actifs et passifs (RAN sharing) signé en 2019 avec Proximus. Ces éléments sont déjà pris en compte en totalité dans le prix de l’offre. Dans ces conditions, une cession de tours s’assimilerait à une simple opération financière de sale-and-lease-back qui détériorerait la capacité de création de valeur d’Orange Belgium."

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés