Untitled

Le résumé

  • En 2020, les producteurs, importateurs et commerçants en vins et alcools ont également pâti de la crise et des mesures de confinement, avec des pertes de revenus de 12% en moyenne.
  • Les ventes en grandes surfaces ont résisté grâce entre autres à la fermeture des frontières qui a mis, provisoirement, un terme aux achats dans les pays voisins.
  • Le secteur avait déjà souffert de l'augmentation drastique des accises en 2015, qui avait comprimé ses ventes et poussé certaines entreprises (sièges) à se délocaliser.
  • Il plaide pour une réouverture encadrée de l'horeca et un plan de prévention santé défini en concertation.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés