Untitled

Le résumé

  • Patrons et syndicats sont parvenus à un accord sur la répartition de l’enveloppe bien-être.
  • Il permettra notamment de rehausser les pensions minimum des salariés et les allocations de chômage temporaire.
  • Ce compromis permet aussi de relancer les négociations sur l’évolution des salaires dans le secteur privé pour les deux prochaines années.
  • Les écueils pour aboutir dans les négociations salariales restent toutefois légion.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés