Publicité

Untitled

Le résumé

  • Le groupe familial carolo Cayman a demandé une protection contre ses créanciers (PRJ) pour 28 entreprises, dont 15 hôtels.
  • La crise pandémique rend l'activité hôtelière quasi impossible.
  • Les aides promises au secteur se font toujours attendre en Wallonie.
  • La direction déplore l'absence de visibilité sur la reprise.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés