Publicité

Untitled

Un laboratoire très fréquenté

L’ISS est un succès. Au lendemain de la Guerre froide, la station a parfaitement rempli sa mission d’espace de collaboration internationale. Suivant les chiffres de la Nasa, 243 astronautes issus de 19 nations différentes y ont travaillé depuis 2000. C’est également un laboratoire scientifique exceptionnel. Y compris pour les chercheurs belges. En matière de santé par exemple, outre les progrès techniques liés à la télémédecine, pointons les travaux menés (dans le segment russe de la station) par le Dr Pierre-Yves Migeotte (ULB). "Ils nous ont permis d’affiner nos recherches en cardioballistographie", explique-t-il. "Cela a débouché sur la mise au point d’un système miniaturisé de surveillance de la fonction cardiaque des astronautes. Un système bien utile sur Terre également pour dépister précocement, avec la complicité de l’intelligence artificielle, des problèmes d’insuffisance cardiaque via… un simple smartphone". Ce produit, baptisé Kino, est le fer de lance de la spin-off HearthKinetics lancée par le chercheur. (C.D.B.)

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés