Publicité

Untitled

Le résumé

  • Le cdH essaie de donner de la voix dans le débat sur la relance alors que la Belgique doit rendre sa copie pour obtenir près de 6 milliards de subsides européens.
  • Depuis l'opposition, il salue le travail du secrétaire d'Etat Dermine mais déplore un manque de vision macroéconomique.
  • Les humanistes plaident pour une approche plus structurelle axée sur la réindustrialisation, la formation et la ruralité notamment.
  • Plus de 7 milliards supplémentaires doivent encore être investis d'ici la fin de la législature.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés