Publicité

Untitled

Réactions politiques

En Flandre, les ministres CD&V de l’Emploi (Hilde Crevits) et de la Santé (Wouter Beke) soutiennent le ministre-président Jambon (N-VA). "Les Flamands ne doivent pas être les victimes. Nous avons fait nos devoirs et méritons quelque chose en retour", réclame Wouter Beke. Un avis que ne partage pas le Premier ministre Alexander De Croo (Open Vld), qui entend se focaliser sur l’avancée de la campagne.

Côté francophone, cela a bondi. "Le déconfinement passera par la Wallonie, Bruxelles et la Flandre, en même temps! ", lance la ministre wallonne de la Santé, Christie Morreale (PS). Pour Georges-Louis Bouchez, président du MR, s'il devait y avoir des règles différentes, ce serait plutôt à l'échelle d'une ville ou d'une zone ciblée. Le président du cdH Maxime Prévot n’est pas plus heureux. "Communautariser la pandémie, c'est amoindrir nos forces communes pour la combattre." Ni François De Smet, patron de DéFI. "Le nationalisme confirme que le repli sur soi et l'égoïsme sont ses seuls projets."

Sophie Leroy

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés