Publicité

Untitled

Le résumé

  • La moitié des dirigeants de sociétés cotées en Belgique et aux Pays-Bas ont vu leur bonus diminuer l'an dernier, en lien avec l'impact de la crise sur leurs résultats, selon la nouvelle étude de la Vlerick Business School.
  • Neuf CEO sur 92 ont renoncé d'eux-mêmes à leur rémunération variable.
  • Les dirigeants du fabricant de vélos néerlandais Accell ont décidé de se passer de bonus alors que leur société a vu ses revenus et bénéfices progresser.
  • Les dirigeants d'AB InBev et Heineken ont accepté une baisse de 20% de leur fixe sur 8 mois.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés