Publicité

Untitled

Le résumé

  • En janvier 2021, plombée par la crise du Covid-19, la Manufacture belge de chocolats (ex-Godiva) a annoncé le licenciement de 35 personnes.
  • Les syndicats et la direction ont entamé la procédure de la loi Renault et tenu onze conseils d'entreprise.
  • À la fin du mois d'avril, devant faire face à une grosse commande, la direction annonce la suspension puis l'annulation de ce plan de licenciements collectifs.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés