Publicité

Untitled

Le créateur du dogecoin n’en revient pas

Il devrait être riche, habiter dans une superbe villa sur la côte Pacifique et rouler au volant d’une Tesla dernier cri, mais rien de tout cela pour Billy Markus. Le créateur du dogecoin, dont le prix a été démultiplié depuis le début de l’année, roule au volant d’une Honda Civic d’occasion. Celle-là même qu’il a achetée en 2015 avec l’argent empoché de la vente de l’ensemble de ses dogecoins.
Harcelé à l’époque par les membres les plus zélés de la communauté crypto, Billy Markus a tout laissé tomber. Il s’en est expliqué il y a quelques semaines dans une lettre ouverte sur le forum Reddit, qui rassemble toute une cohorte d’investisseurs particuliers à l’affût du dogecoin. Les mêmes qui ont porté aux nues le cours de cette chaîne de magasins de jeux vidéo GameStop dans une lutte épique contre les hedge funds de Wall Street.
"Je ne fais plus partie du projet dogecoin, que j’ai quitté vers 2015 lorsque la communauté a commencé à tellement changer qu’elle me mettait mal à l’aise", a écrit Markus dans sa lettre ouverte au mois de février dernier. "Je ne possède actuellement plus aucun dogecoin, sauf ceux qui m'ont été offerts récemment, j'ai donné et/ou vendu toutes les cryptos que j'avais en 2015 après avoir été licencié et effrayé par la diminution de mes économies à l'époque, pour environ assez au total pour acheter une Honda Civic d'occasion."

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés