Publicité

Untitled

Le résumé

  • Plus de 40% des entreprises ou ASBL culturelles en Wallonie et à Bruxelles ont besoin d’injections de liquidités pour garder la tête hors de l’eau.
  • La Wallonie a entamé plus tôt que Bruxelles le ciblage des entreprises en difficultés.
  • Le soutien ne doit pas nécessairement passer par des primes, on peut aussi mettre en place des incitants pour mobiliser les réserves des entreprises saines.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés