Publicité

Untitled

Le résumé

  • L'accord de la Vivaldi sur l'AIP est défendu bec et ongle par le PS.
  • Mais la composante socialiste du gouvernement est dans l'embarras suite au rejet sans ambiguïté de la FGTB.
  • L'aile droite du gouvernement se dit satisfaite, mais le MR indispose à nouveau ses partenaires.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés