Publicité

Untitled

Pourquoi pas plutôt un testament?

"La clause offre davantage de souplesse", relève Me Grégory Homans.
- Elle permet de contourner en toute légalité la réserve héréditaire d’enfants communs. "En effet, un avantage matrimonial ne peut, sous réserve de certaines exceptions,  être contesté par des enfants", explique l’avocat.
- Elle permet au conjoint survivant de profiter comme il l’entend, sans devoir faire de reddition de comptes. "Rien n’empêche le conjoint survivant de dilapider (consommer ou négliger) les biens ayant fait partie de ce patrimoine, ce qui aurait comme lourde conséquence que les enfants ne recueilleraient rien et seraient ainsi de facto déshérités", confirme Martin Vanden Eynde.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés