Publicité

Untitled

De nouveaux revenus pour le foot belge

Le monde du football se met à l’heure des cryptodevises, de différentes façons, pour rapprocher le ballon rond et les joueurs de leurs fans. Un marché d’articles de collection digitaux – vidéos de points forts ou autres moments remarquables de matchs – est également en train de voir le jour. Ils sont vendus sous forme de NFT, un certificat de propriété enregistré sur la Blockchain et qui leur permet d’échanger des produits digitaux en toute équité et transparence.

La ligue américaine de basket-ball NBA fut pionnière dans ce domaine avec Top Shots: des clips de points forts spectaculaires. Une vidéo de 12 secondes d’un dunk de LeBron James a déjà rapporté 208.000 dollars. Tout le monde peut regarder ces clips gratuitement sur YouTube mais celui qui achète l’unique NFT crypté est le seul à pouvoir en revendiquer la propriété. Selon le Financial Times, la Premier League anglaise, la ligue de football réalisant le chiffre d’affaires le plus élevé au monde, aimerait suivre l’exemple de la NBA, notamment pour compenser une partie des pertes de revenus provoquées par la crise du coronavirus.

La Pro League belge se dit également intéressée par ce phénomène. "Beaucoup de choses significatives pour les supporters se passent durant un championnat de football. Cette technologie pourrait leur permettre de devenir propriétaires de ces moments", explique Leander Monbaliu de la Pro League.

"Nous sommes en discussion avec des partenaires mais nous n’en sommes qu’au premier stade. Il est important de trouver le bon modèle. L’engagement des supporters occupe une place centrale, bien plus que la recherche de gros revenus, mais si vous cherchez de nouvelles sources de revenus, vous devez vous tourner vers les nouvelles technologies et la Blockchain."

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés